Actus

 Conseil d’administration du 24 janvier 2015

 Le 36ème congrès de la Fédération Française des Taxis de Province à Paimpol les 7 et 8 juin 2014

Quelques photos du congrès de Paimpol des 7 et 8 juin 2014

 Conseil d’Administration du 21/09/2013 à Lyon

La F.F.T.P. à tenu son Conseil d’Administration trimestriel à Lyon le 21 septembre 2013. Quinze départements y étaient représentés.

 Le 35ème congrès de la Fédération Française des Taxis de Province dans l’Aude les 18 et 19 mai 2013

Quelques photos du congrès de Narbonne des 18 et 19 mai 2013

Consulter les motions adoptées lors du congrès 

 Le mot du Président

Cher(e)s adhérent(e)s,

Lors de l’Assemblée Générale de notre fédération le 6 juin 2015, les membres du conseil d’administration m’ont élu au poste de président fédéral. C’est un honneur pour moi de continuer à défendre notre profession et de porter vos idées.

Je remercie mon prédécesseur Monsieur Gérard GABET avec qui j’ai énormément appris à ses côtés durant les 3 dernières années.

Notre profession a connu des bouleversements avec la promulgation de la loi du 1er octobre 2014. Tout n’est pas parfait, loin sans faut, mais je reste persuadé que si nous voulons continuer à être compétitif et nous démarquer de nos concurrents du transport de personnes, nous devons évoluer et accepter les nouvelles technologies. Je sais que pour beaucoup de taxis ruraux et même de taxis de moyennes et grandes villes, le terminal électronique de paiement peut paraître ridicule, mais qui de nos jours n’utilise pas sa carte bancaire pour payer ses achats? A l’heure actuelle, nous devons nous emparer de ce marché avant que d’autres ne le fassent et que nous le perdions face aux VTC qui s’engouffrent allègrement là où notre profession reste frileuse.

Les VTC sont là et nous devons maintenant faire avec. Arrêtons de nous voiler la face et montrons à notre clientèle que nous faisons un service de qualité et que la concurrence des VTC ne nous fait pas peur. Regagnons la confiance de cette clientèle que certains ont délaissée quand notre activité ne connaissait pas de concurrence. Lorsque j’ai commencé ce métier, mon patron m’avait dit le premier jour et je l’ai toujours gardé en mémoire, « il n’y a pas de petites courses, il y a une personne à qui tu rends un service et tu ne sais pas ce que ce client pourra te demander dans le futur ». Effectivement nous sommes des prestataires de service et notre devoir est de satisfaire notre clientèle. Je pense que certains ont oublié cette notion et malheureusement cela a terni notre image de marque.

Si nous ne pouvons contester l’existence des VTC, par contre nous devons combattre ce qui pour moi est la concurrence déloyale, les applications qui mettent en relation des clients avec des chauffeurs. Nous sommes en attente des décisions de la cour de cassation ou si cette dernière ne statuait pas, du Conseil Constitutionnel. En attendant cela, malheureusement ces applications continuent d’exister et nous causent du tort en s’implantant dans de nombreuses grandes agglomérations de notre territoire. Tant que se vide juridique ne sera pas comblé nous n’aurons aucun recours.

Concernant le transport de malades assis, qui dans de nombreuses zones rurales est l’activité principale de certains d’entre-nous, notre fédération fera tout pour protéger notre profession. Notre souhait est qu’une nouvelle convention voit le jour et qu’elle soit plus simplifiée, en harmonie sur tout le territoire et en adéquation avec notre réglementation.

Notre profession nous l’avons entre nos mains, à nous de montrer ce que nous voulons pour notre métier. Cela signifie que nous devons être actifs et non passifs à attendre que le gouvernement nous dicte de nouvelles règles. Le bureau fédéral qui m’épaule et tout notre conseil d’administration avons cette responsabilité de faire que nous puissions toujours tous être fiers de faire ce métier de taxis.

Vos idées sont nos idées et il n’y a qu’unis que nous sortirons la tête haute de cette période de tourmente. Ensembles tout est possible. A chacun d’entre nous de prendre ce train qui est en marche et de faire en sorte qu’il ne déraille pas.

Tony BORDENAVE

 

 Commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale où les fédérations dont la FFTP étaient conviées


Représentants de fédérations de taxis – Mardi… par assemblee-nationale-fr

 Vidéo de l’émission Paris est à vous – TAXI / VTC

 Tract InterSyndicale Nationale et Réunion au Ministère des Affaires Sociales et de la Santé

Cher(e)s Président(e)s, Cher(e)s Collègues,

Tout d’abord veuillez trouver ci-dessous le tract de l’InterSyndicale Nationale en date de ce jour. Merci de le transmettre à vos adhérents et de leurs rappeler que notre Fédération et l’InterSyndicale Nationale sont présents face au Gouvernement et que nous défendons notre profession.
Le dialogue est ouvert avec notre Fédération, nous attendons maintenant que le Médiateur reçoive les autres Fédérations. Nous espérons pouvoir entamer les travaux de cette médiation début mars.

Notre Président et moi-même étions reçus ce jour au Ministère de la Santé par Monsieur Fabrice MASI, conseiller au cabinet de Mme la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé. Ce rendez-vous était avant tout une première prise de contact afin de renouer le dialogue avec le Ministère de la Santé. Notre Président a dit clairement la position de notre Fédération et de l’intersyndicale Nationale.
Nous souhaitons ré-ouvrir le dialogue, non seulement entre le Ministère et les taxis, mais aussi entre la CNAMTS et les taxis. Monsieur MASI a bien noté les points que nous voulions aborder lors de prochaines réunions ; points que nous aborderons aussi dans le cadre de la médiation.

Télécharger le tract

Cordialement,
Le Secrétaire Général,
Tony Bordenave.

 Manifestation du 27 février

Cher(e)s Président(e)s, Cher(e)s Collègues,

Vous trouverez ci-dessous le courrier du médiateur Monsieur THEVENOUD, suite à notre rencontre hier. Ce message a été aussi envoyé aux autres Fédérations Nationales.
Consulter le courrier

En réunion InterFédérale ce jour, notre Président a fait savoir que notre fédération ne souhaitait pas manifester le 27, suite au début de la médiation. Il a été voté que les Fédérations ne manifesteraient pas le 27  février. Nous souhaitons privilégier la discussion et les négociations et ne pas compromettre tout cela par un nouveau mouvement de contestation. Nous vous demandons de relayer cette information à tous vos adhérents et aux Renseignements Généraux qui ne manqueront pas de vous contacter.

Cordialement,
Le Secrétaire Général,
Tony Bordenave

 Débat entre taxis et VTC sur Europe 1

Écouter le débat du 14 février dernier sur Europe 1 

Les invités :

  • Pierre-Dimitri Gore-Coty, directeur d’Uber France (VTC)
  • Yanis Kiansky, dirigeant et fondateur d’Allocab.com (VTC)
  • Gérard Gabet, président de la fédération française des taxis de Province (Taxi)
  • Pierre Peyrard, directeur général de Taxiloc (Taxi)

 Des mesures nouvelles pour mieux réguler la concurrence entre taxis et VTC et élargir l’offre de transport notamment à Paris

Communiqué de presse, Paris, le 12 octobre 2013

Grâce au développement d’une offre diversifiée de transports à la personne, le Gouvernement souhaite soutenir l’emploi et conforter les entreprises des secteurs des taxis et des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC), développer une offre dynamique répondant aux attentes des utilisateurs, et améliorer l’attractivité du territoire.

Compte tenu des dysfonctionnements en termes de concurrence et d’ordre public nés de l’application de la loi du 22 juillet 2009, il est apparu indispensable de mieux organiser les deux marchés suivants :

  • Le marché de la maraude (prise en charge des clients sur la voie publique), qu’il convient de renforcer afin d’assurer une meilleure couverture des besoins, et sur lequel il faut réaffirmer l’exclusivité des taxis.
  • Le marché de la réservation préalable, et tout particulièrement celui du tourisme, sur lequel il convient de garantir une concurrence équilibrée.

Au terme des consultations engagées avec les organisations représentatives des taxis et des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC), Manuel VALLS, ministre de l’intérieur, et Sylvia PINEL, ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme s’engagent sur des mesures suivantes :

  1. Afin de réguler la concurrence sur le marché de la réservation préalable, le principe d’un délai de 15 minutes entre la réservation préalable et la prise en charge par les véhicules de tourisme avec chauffeurs a été réaffirmé. Ce délai ne s’appliquera pas aux activités liées au tourisme que sont la prise en charge du client à partir d’un hôtel haut de gamme ou à l’occasion d’un salon professionnel. Cette mesure sera applicable à compter du 1er janvier 2014.
  2. Afin de développer l’offre de taxis, il est décidé de mettre en circulation 1 000 véhicules supplémentaires dans la zone parisienne, en conditionnant l’utilisation des licences correspondantes à un engagement des conducteurs de travailler sur les jours et les plages horaires où la demande de transport est la plus difficile à satisfaire (en particulier les nuits des vendredi et samedi). Le ministère de l’intérieur est chargé de travailler d’ici la fin de l’année, en lien avec les syndicats de taxis, la ville de Paris et les collectivités concernées, à l’élaboration d’un dispositif pertinent permettant d’accroître l’offre de taxis aux périodes de la semaine les plus chargées.
  3. Enfin, sur la base d’un constat précis et partagé par l’ensemble des acteurs des besoins de transports de personnes à Paris, le Gouvernement s’est engagé à faire un point sur la mise en œuvre de ces engagements.
    Ces nouvelles mesures instaurent un dispositif équilibré au bénéfice des acteurs du secteur comme de leurs utilisateurs. Elles viennent compléter les dispositions qui ont fait l’objet d’une large concertation depuis janvier 2013 et dont la mise en œuvre est engagée à travers des textes législatifs ou réglementaires, déjà adoptés ou en voie de l’être.

MANUEL VALLS
MINISTRE DE L’INTERIEUR
SYLVIA PINEL
MINISTRE DE L’ARTISANAT,
DU COMMERCE ET DU TOURISME

 Assemblée Générale su Syndicat des Artisans Taxis des Côtes d’Armor

Le Syndicat Indépendant des Artisans Taxis des Côtes d’Armor a tenu son assemblée générale annuelle le samedi 6 avril à 16 heures à Plérin dans une salle de l’hôtel restaurant « Au Chêne Vert ».

A l’ordre du jour de cette assemblée :

  • l’évolution des négociations au ministère de la santé à propos de l’article 44 de la LFSS pour 2013
  • CPAM : la CPAM sera de nouveau présente pour faire le point sur les dépenses et les nouvelles conditions de conventionnement
  • transports du Conseil Général et la nouvelle réglementation sur les VLTP
  • rapport d’activités
  • rapport financier
  • questions diverses

Le président de la F. F. T. P., Gérard Gabet avait fait le déplacement.

L’ordre du jour n’a pas pu être respecté car les débats avec la CPAM à propos de la loi de financement et des différents sujets qui préoccupent les artisans taxis pour le TAP ont pris l’essentiel du temps.

Tous les participants, du côté de la CPAM comme des artisans sont extrêmement satisfaits de cette rencontre qui devient une tradition dans le département.

Les deux parties ont exprimé le souhait que ces échanges continuent régulièrement.